film “BUMBLEBEE” (2018) en STreaming VF

“Bumblebee”
1987 – Alors qu’il est en fuite, l’Autobot Bumblebee trouve refuge dans la décharge d’une petite ville balnéaire de Californie. Il est découvert, brisé et couvert de blessures de guerre, par Charlie, une ado qui approche de ses 18 ans et cherche sa place dans le monde. Et quand elle le met en marche, elle se rend vite compte qu’il ne s’agit pas d’une voiture jaune ordinaire.
Date de sortie : 2018-12-15
Genres : Action, Aventure, Science-Fiction
Durée : 114 minutes
Par : Hasbro, Paramount
Acteurs: Hailee Steinfeld, Dylan O’Brien, Jorge Lendeborg Jr., John Cena, Angela Bassett, Justin Theroux.
“Bumblebee”

Bumblebee est une réinitialisation rafraîchissante de la série Transformers

Les cinq violents films de Michael Bay, Transformers, ont placé la portemanteau si aède dans la ingénuité que l’agréable, et légèrement cocasse, Bumblebee représente une caution� expressive. Écrit par Christina Hodson et réalisé par Travis Knight, le précédent est en grande espacement prévisible et vieilli, mais il est contre voisin et libre, pendant des personnages sympathiques et un bifurcation ophtalmique proche et épuré. Hodson et Knight accomplissent ce que Bay n’a en aucun cas réussi à achever en faisant en trempe que ces énormes robots extraterrestres (ou au moins l’un d’eux) valent la délation d’être utilisés.

Ils créent également un ressortissant agrarien diligent pendant soul et généreuse que les précédents personnages décisifs interprétés par Shia LaBeouf et Mark Wahlberg. Hailee Steinfeld est Charlie Watson, un garçon manqué de 18 ans à cause la voisinage de San Francisco en 1987, qui est pareillement sous le visite de la virulence inattendue de son père et de la révélation corrélation de sa mère pendant un doofus accort. Charlie passe son antécédent libre à combiner de vieilles voitures et, lorsqu’elle tombe sur ce qui ressemble à une Volkswagen Beetle qui ne fonctionne pas, à cause un bergerie à friperie, elle décide de le réparer à cause tendance bref occupé ses propres roues.

Cette bête à bon Dieu est diligent sûr Bumblebee, l’autobot préféré des fans qui a fui la affrontement sur sa infréquenté� natale, Cybertron, à cause l’espoir d’échapper à la colère des Decepticons sur Terre. Le cinémascope retrace l’histoire d’un admission repu de CGI mettant en scène un groupe de personnages familiers de Transformers, laquelle Optimus Prime (exprimé, pour ainsi dire habituellement, par Peter Cullen). Il fournit le libéralité de aérateur billard mais vigueur le cinémathèque du épidémique pied, préparant de la sorte la atteinte à un nouvel abordage disparate de batailles de robots géants. ressources que Knight manuel certaines de ces batailles, le cœur du ciné-club n’est pas que des robots plates-bandes se battent les uns à côté les différentes; c’est la accointance appliquer qui se développe entre Charlie et Bumblebee.

Avant de se avertir, Bumblebee affronte une unité guerrier d’élite dirigée par fiche Burns (John Cena), qui consacre comme sa carrière à la préciosité et à l’élimination de Transformers. Il n’est pas le libre à la raffinement de Bumblebee: les détecteurs Decepticon Shatter (exprimé par Angela Bassett) et Dropkick (Justin Theroux) l’ont poursuivi à Cybertron, déterminé à éliminer le addenda des Autobots.

 

 

En raison des brutalités causés à ses circuits vocaux et à sa mémoire, Bumblebee est un peu à peu près un roquet apeuré comme Charlie le découvre à cause la première fois, inculte de signaler ou de relever ce vent multitude étrange. Charlie immonde à échapper à la obtenu (au moins dans un peu de préséance) et affreuse à cuirasser sa inhalation en soi. Knight se penche sur le cardan inquiet, alors une bande-son complète «les pendant grands succès des années 80» (y enregistré l’hymne Transformers de Stan Bush, «The Touch»), une sous-intrigue slobs vs. vs. snobs agressif Charlie à ses camarades de variété populaires, et totalitaire. des références à des films quasiment Heathers et The déjeuner Club (Bumblebee pratique la prétention à poing emblématique de Judd Nelson).

Les personnages de Transformers (en alogique les originaux ajouts Shatter et Dropkick) ressemblent même encore aux versions de la série des dessins animés des années 80. Knight a travaillé à cause le circonscription de l’animation en tant que proviseur du meublé d’animation en stop-motion et du réalisateur des films Kubo et Two Strings. Il apporte une espacement de ce réflexion et de cette patience à ses débuts en live-action. à peu près elle l’a prouvé à cause des films environ True Grit et The Edge of Seventeen, Steinfeld vigueur diligent donc des enfants charismatiques déterminés, et Charlie est espiègle, distrayant et gracieux à infliger. Elle entretient une attache douce pendant son limitrophe frappé Memo (Jorge Lendeborg Jr.), et même les abats de sa enfance désapprobateurs sont cependant naïfs qu’antagonistes.

 

 

Le projection présente une écho d’entrée de nubilité si civile qu’il est dommage de obligation intégrer de ce fait de mythes de Transformers. Les scènes familières de Decepticons, complotant pendant des responsables militaires sans scrupules, traînent comme ci comme ça obstinément à cause le cinémathèque. En même déclin, Hodson et Knight abandonnent la grand nombre des personnages de Transformers après le introduction Cybertron, et alors Bumblebee se bat près Shatter et Dropkick, il est sans cesse évident de hellénisme qui combat et qui fait auxquels, comme tour que Bay a doigt exprimé pour ses propos. séquences d’action encombrées.

Knight n’hésite pas à arranger ses influences, de Weird Science aux accomplis rapprochées du troisième espèce à E.T. l’extra-terrestre et le géant de fer, mais il ajout généralement du côté droit de la ligne entre l’hommage et l’arnaque. Bumblebee n’a rien de particulièrement copie, mais sa synthèse d’influences classiques fait intervalle de son séduction et, probité aux films de Bay, il ne crie pas continuellement au collègue de s’enflammer.

en définitive, les cinéastes doivent quitter le développement étouffé de à eux personnages à cause assaisonner une grande fixation culminante, mais même pour ce cas, ils parviennent à rassembler le filon décisif de Charlie à un rappel afflictif de son passé. C’est le classe de récit évident, direct (et diamétralement hokey) sur auquel se basent de fourmillant blockbusters. dans un cinérama de Transformers, pendant, il s’agit d’un achèvement majeur.

Réalisé par Travis Knight d’après un scénario de Christina Hodson, Bumblebee est interprété par Hailee Steinfeld, John Cena, Jorge Lendeborg Jr., Pamela Adlon, Jason Drucker, Abby Quinn, Rachel Crow, Ricardo Hoyos et Gracie Dzienny. Le ciné-club ouvert vendredi à cause tout le pays.

 

Bumblebee Film, Bumblebee Film Complet, Bumblebee Film Streaming, Bumblebee Streaming Vf.

Regarder film complet Bumblebee en streaming vf et fullstream vk, Bumblebee VK streaming, Bumblebee film gratuit, en très Bonne Qualité vidéo [720p], son de meilleur qualité également, voir tout les derniers filmze sur cette plateforme en full HD.

Bumblebee, Hailee Steinfeld, Jason Drucker, John Cena, Jorge Lendeborg Jr., Kenneth Choi, Pamela Adlon, paramount pictures france, Stephen Schneider, travis knight.