REGARDER]] Child’s Play : La poupée du mal 2019 Film Streaming Vf

Child’s Play : La poupée du mal (2019)

Hasil gambar untuk Child's Play streaming vf

 

Une mère offre une poupée à son fils pour son anniversaire. Elle ignore que ce jouet est défectueux et que son système de programmation a été piraté afin qu’il n’ait aucune limite en matière de violence.
Date de sortie : 2019-06-19
Genres : Horreur
Durée : 120 minutes
Par : KatzSmith Productions, Metro-Goldwyn-Mayer, Oddfellows Entertainment, Orion Pictures
Acteurs: Mark Hamill, Aubrey Plaza, Brian Tyree Henry, Gabriel Bateman, David Lewis, Ty Consiglio

 

Child’s Play: la Poupée du Mal, le redémarrage qui aurait mieux fait d’être DTV

 

Pire 8une série B horrifique de l’étage, ce jeu de l’enfance version 2019 est le reboot qui aura réussi le malheureux à faire perdre à la célèbre poupée Chucky tout son charisme et sa personnalité. Et donc toute raison d’être à la franchise. Mark Hamill in casting and modernizer the saga in usant of themes ofactual news is rotraperont not.

Synopsis: the news is a Kaslan is a new job: new product: a poupée to multiple we are it it with a all rights reserved. Karen Barclay décide d’offrir une poupée à son fils, Andy, encore perturbé par le récent déménagement. Victime d’un dysfonctionnement, le jouet prénommé Chucky va offrir à Andy des moments d’émission que l’enfant cherchait. Mais aussi petit-à-petit dévoiler un comportement agressif et psychopathe,

Le grand retour de la saga Halloween aurait-il donné des idées aux producteurs pour ressusciter certaines étoiles horrifiques tombées dans l’oubli? Anime to perpuer leur aura par plus faibles ambitions, comme passer par l’affaire DTV, au point de perdre en prestige. Hellraiser, Massacre à la Tronçonneuse (avec le récent et le pitoyable Leatherface), Amityville… Mais comme le cinéma horrifique ne se déroule pas comme il se doit, Michael Myers explose au box-office pour que les projets soient relancés, pour surfer sur cette nouvelle vague jusqu’à ce que celle-ci ne s’estompe. Donc, après le fameux époux créé par John Carpenter, c’est au tour de la célèbre poupée tueuse Chucky de revenir dans les salles obscures. No not into a suite with a reboot, not to a self-to-view of new spectateurs (off the fidele) et donner un deuxième souffle à une saga en perdition.

 

 

Car il faut bien dire depuis le Fils de Chucky (sorti en 2004), la franchise inventée par Don Mancini n’a pas fait de reportage jusqu’à la réalisation d’un deuxième opus (La Malédiction de Chucky en 2013 et Le Retour de Chucky en 2017). Mais de par leurs statuts de télévision numérique, de leurs entrées inaperçues, du moins aux yeux du grand public. La qualité et la qualité de ses deux «œuvres», tout autant que nous étions de la médiocrité du fils de Chucky, l’aura de la saga n’était pas remontée dans notre amour de la sorte. Brad Dourif, interprète célèbre de la poupée, répondait encore pour notre plus grand plaisir. Non, la série Child’s Play, initiée en 1988 avec Game for Child Title (titre anglais), avait vraiment besoin d’un petit coup de pouce pour revenir sur la scène. Et sur le papier, ce redémarrage était prêt bien. Attention, il est bien question de reboot et non de remake! En effet, si le long métrage reprend la trame principale et les personnages du film originel (le jeune Andy et sa mère, Chucky…), il est la saga to the first time direction . Ici, il n’est pas question d’un psychopathe transférant son âme par une formule en plastique, mais plutôt par une clé USB qui sera transformée en un véritable bien-être. À partir de ce postulat, l’envie des scénaristes et les producteurs de vouloir moderniser l’œuvre se fait irrémédiablement contre le ressentir. L’envie de fournir au public une coquille vide, de préférer le coup d’achat d’un divertissement ayant un fond d’actualité: the development of the high tech, the danger qu’elle représente, the place trop important dans notre société des gadgets téléphoniques et informatiques… Avec cela en poche, ce jeu pour enfants version 2019 partait quelque peu gagnant! Mais cette idée, si honorable soit-elle, va aussi se présenter comme l’erreur fatale du projet: dénaturer Chucky et lui atténuer son charisme.

Car il ne faut pas que ce soit: si les films précédents ont encore lieu aujourd’hui, c’est grâce à son personnage éponyme. Un véritable tueur, cruel et sadique, retrouvé enfermé dans un jouet. Ce qui n’a pas été éliminé de ses victimes, de proférer des insultes et autres insanités… Voilà ce qui faisait le charme de Chucky: ‘interprétation de Brad Dourif – ce rire! Bref, un antagoniste dont l’apparence n’était pas prêt de personnalité, beaucoup de personnalité. Ici, rien n’est fait d’une simple machine ayant subi le fureur d’un employé en pleine déprime, qui a été trafiqué par vengeance l’IA, la poupée perdue vers cette fameuse personnalité. Alors oui, c’était peut-être aussi pou-

Jeu d’enfant: la poupée du mal – Bande-annonce

 

 

Jeu d’enfant: la Poupée du Mal – Fiche technique

Titre original: Jeu d’enfant

Réalisation: Lars Klevberg

Scénario: Tyler Burton Smith, d’après les personnages créés par Don Mancini

Interprétation: Gabriel Bateman (Andy Barclay), Aubrey Plaza (Karen Barclay), Mark Hamill (Chucky), Tim Matheson (Henry Kaslan), David Lewis (Shane), Brian Tyree Henry (inspecteur Mike Norris), Trent Redekop (Gabe), Ty Consiglio (Pugg)…

Photographie: Brendan Uegama

Décors: Dan Hemarsen

Costumes: Jori Woodman

Montage: Tom Elkins et Julia Wong

Musique: Bear McCreary

Producteurs: Seth Grahame-Smith et David Katzenberg

Productions: Metro-Goldwyn-Mayer, Orion Pictures, Studio TF1, Studios BRON, Bron Creative, Productions KatzSmith et Oddfellows Entertainment

Distribution: Paramount Pictures

Budget: 10 M $

Durée: 92 minutes

Genre: Horreur

Date de sortie: 19 juin 2019

États-Unis – 2019

Author:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *